Comment bien choisir un Cochon d’Inde ?

Depuis des millénaires, l’Homme a maintenu une habitude : avoir près de lui un animal de compagnie. Si certains se contentent de choisir un chien ou un chat, d’autres optent pour des animaux d’un tout autre genre. C’est le cas des propriétaires de cochons d’Inde ou cobayes, ou autres rongeurs, ces petites boules de poils tellement adorables. Vous désirez vous en procurer, mais vous cherchez la bonne façon de vous y prendre. C’est bien normal, car ce genre de décision n’est pas à prendre à la légère. Voici pour vous quelques astuces et critères qui vous aideront à choisir votre cochon d’Inde idéal.

Où pouvez-vous vous rendre ?

Les animaux de compagnie sont tous accessibles à divers endroits. Il en est de même pour les cochons d’Inde. Pour vous en procurer, deux sortes de destinations sont envisageables pour vous. Il s’agit des établissements et des particuliers.

Établissements

Du côté des établissements, vous avez le choix entre un refuge, une animalerie et un élevage.

Les refuges

L’avantage qu’offrent les refuges est celui de vous permettre d’adopter des cobayes abandonnés. En effet, les refuges recueillent chaque année beaucoup d’animaux errants ou orphelins. Vous procurer votre animal sur place vous donne donc l’occasion d’offrir un toit définitif et beaucoup d’amour à votre compagnon.

Les animaleries

La principale différence avec les refuges réside en la prise en charge des cochons d’Inde. Même si les animaleries proposent plusieurs sexes et espèces différentes, vous n’avez pas toujours l’assurance que les animaux sont bien traités. Ainsi, vous pourriez facilement vous tromper en adoptant un cochon d’Inde qui est malade.

À vous de faire preuve de diligence en vous renseignant sur son état.

Les élevages

En vous rendant dans un élevage, vous avez la certitude d’en apprendre beaucoup sur votre futur compagnon. Vous serez même au courant de ses habitudes alimentaires. Un éleveur professionnel sera plus à même de vous conseiller sur la façon dont vous devez vous en occuper.

Particuliers

À défaut de vous rendre dans une des structures citées plus haut, allez vers un particulier. Vous pourrez entrer en contact avec eux sur des sites de vente en ligne ou par l’intermédiaire de connaissances. Plusieurs d’entre eux recherchent un point de chute pour les petits, au cas où leurs cobayes femelles mettent bas à une portée.

Combien dépenserez-vous ?

Considérez votre bourse. Quel que soit l’endroit où vous voudrez acheter votre animal, il ne devrait coûter qu’entre 10 et 20 euros. Les particuliers pourraient être légèrement plus chers. Cela peut sembler être une bonne affaire, mais ne sous-estimez pas le prix que son entretien vous coûtera. Il vous coûtera chaque année 100 à 200 euros. L’entretien de certaines variétés peut être plus onéreux selon leurs besoins spécifiques.

Est-il réellement en bonne santé ?

Une fois le lieu de l’achat de votre cobaye déterminé, assurez-vous de l’état de santé du rongeur. Après tout, la parole du vendeur n’est pas une garantie. Plusieurs indicateurs sont à considérer pour vous permettre de constater par vous-même que l’animal est en parfaite santé. Le premier concerne son embonpoint. Tout signe de maigreur ou de malformation indique la possibilité qu’il est malade.

Ensuite, vérifiez qu’il ne présente pas des larmoiements ou des problèmes respiratoires. Il ne doit pas non plus baver. Du point de vue de la pilosité, assurez-vous que le cobaye a des poils sans aucune impureté. Sa peau ne doit pas non plus montrer des signes de démangeaisons.

Enfin, des souillures au niveau du postérieur peuvent être une preuve que votre cochon d’Inde est sujet à des diarrhées. Regardez si sa dentition ne présente pas des imperfections. Par ailleurs, un cobaye qui n’est pas du tout énergique est possiblement malade.

Toutefois, votre propre analyse ne peut pas se substituer à un avis médical. La meilleure chose à faire est donc de recourir aux services d’un professionnel. Un vétérinaire sera plus apte à déterminer les carences de l’animal afin de vous éviter un choix regrettable.

Tenez compte de son âge

Le critère d’âge est à prendre au sérieux lorsque vous désirez adopter ce type de rongeur. L’idéal pour vous est d’opter pour un jeune cochon d’Inde. Et dans ce cas, il faut que ce jeune compagnon soit déjà sevré. Pour cela, vous n’avez juste qu’à le prendre quand il a un à un mois et demi d’âge. Un jeune cobaye en bonne santé pèse autour de 300 grammes.

L’avantage avec un cobaye de cet âge est qu’en plus d’être déjà sevré, il reçoit le minimum d’éducation de sa mère. De plus, un cobaye plus âgé développe déjà certaines habitudes qui sont difficiles à lui faire changer.

Quel sexe préférez-vous ?

Comme chez tous les mammifères, les tempéraments diffèrent selon le sexe. Si les mâles sont faciles à vivre, les femelles ont plutôt un fort caractère. De plus, chacun d’eux a des traits caractériels qui lui sont propres. Il est généralement conseillé de prendre plus d’un cochon d’Inde, puisqu’ils se sentent très vite seuls. C’est d’ailleurs cet aspect qui risque de fortement influer sur votre choix.

Notez que vous devrez éviter d’adopter des cobayes de sexe différent : vous ne voudriez pas prendre en charge toute une famille ! Prenez-en alors deux du même sexe, en tenant compte de quelques spécificités. Deux mâles risquent de souvent se quereller, vu qu’ils sont un peu territoriaux. Les femelles ne posent pas ce problème.

En tout état de cause, à l’instar d’autres mammifères, chaque cobaye est unique en son genre. Renseignez-vous alors au lieu de l’achat à propos de la personnalité de ceux qui vous intéressent.

Et pour ce qui est des autres caractéristiques ?

La race de cochon d’Inde que vous choisirez dépendra également des autres caractéristiques qu’il présente. Les principales sont sa robe et le type de poils. Leurs robes se déclinent de bien des façons. Vous avez certains qui présentent un double pelage évoquant un échiquier et d’autres qui portent une couleur unie, sauf au niveau des oreilles.

En plus de la robe, faites attention à ses poils. Ils peuvent être longs, courts, lisses ou durs. L’intérêt de cette attention réside dans le fait qu’il facilitera ou non l’entretien. Des poils durs ou longs nécessiteront par exemple un brossage plus appliqué et un nettoyage assidu. C’est le cas du Rex ou encore du Texel.

Voilà ! Vous en savez désormais assez pour choisir en toute conscience votre futur compagnon. En appliquant ces instructions, vous aurez la certitude de ne pas nourrir des regrets.

Vous avez déjà une idée de l’apparence du vôtre ? N’oubliez surtout pas de lui préparer un cadre chaleureux et de surtout bien vous en occuper. Après tout, il sera un bon ami pour de nombreuses années !

Comment nourrir un cochon d’inde ?

Découvrez comment nourrir un cochon d’inde.

Comment soigner un cochon d’inde ?

Découvrez comment soigner un cochon d’Inde.

Vous aimerez aussi :

Tout savoir les rongeurs de compagnie