Comment prendre soin d’un cochon d’inde ?

Connu sous son nom scientifique de Cavia porcellus, le cochon d’Inde est un mammifère rongeur qui est assez sociable. Son élevage demande beaucoup d’espace et nécessite que vous y accordiez du temps. Si vous souhaitez en adopter, mais que vous ne savez pas comment vous y prendre, n’ayez crainte. On vous présente ici les soins à apporter à votre petite bête à poil.

Les différents soins à apporter à un cochon d’Inde

Après avoir trouvé le bon cadre pour accueillir votre cochon d’Inde, vous devez commander ou confectionner la cage dans laquelle il sera installé. Ce point est très important parce qu’il met l’accent sur l’endroit où l’animal séjournera la grande partie de sa vie. Veillez à ce que la cage que vous choisirez soit suffisamment grande (120 × 60 × 45 cm par individu). Ce qui signifie que plus le nombre de cobayes est élevé, plus grand sera l’espace.

Notez que dans chaque cage, vous devrez y mettre de la litière et avoir une zone qui servira de couchage à l’animal. Vous devrez également y trouver un abreuvoir dans lequel vous mettrez l’eau propre et une mangeoire dans laquelle vous donnerez de la nourriture à l’animal. Une fois que tout est prêt et que vous accueillez votre cochon d’Inde, vous devez lui apporter divers soins.

En un premier point, songez à laver l’animal lorsqu’il est trop sale. Il est conseillé de ne pas le faire régulièrement, car à forte fréquence, cela pourrait causer des maladies chez le cobaye. Pour vous y prendre, munissez-vous d’une serviette, du savon spécifique et de l’eau tiède. Nettoyez son corps avec douceur et profitez de l’air ambiant pour le rendre sec. Évitez l’utilisation d’un sèche-cheveux, car il pourrait avoir des impacts négatifs sur l’animal. Lorsque ce dernier est propre et sec, brossez-lui délicatement les poils du corps.

En un second point, prenez l’habitude de couper les ongles à votre cochon d’Inde. Vous pouvez faire cette activité toutes les deux à trois semaines. Pendant que vous y êtes, veillez à ne pas couper les ongles trop près des vaisseaux, car ils pourraient saigner. Le cas échéant, dotez-vous de la poudre hémostatique pour stopper l’hémorragie. En un troisième point, amenez votre animal à faire régulièrement de l’exercice dans sa cage ou hors d’elle. À force de rester seul sans rien faire, il peut être exposé à des risques d’obésité. Pour remédier à ce problème, l’idéal serait d’équiper sa maison de tunnels et de jouets. À votre absence, il pourra se servir de ces éléments pour se distraire.

Cependant, si vous êtes à la maison, vous pouvez faire sortir votre cochon d’Inde de sa cage et le laisser se balader dans la pièce. N’oubliez pas de garder un œil sur lui. Une alternative serait de lui trouver une compagne. En effet, le cochon d’Inde étant un animal sociable, il sera plus à l’aise si vous le mettez avec une autre espèce de la même nature. L’idéal serait d’opter pour un cobaye de sexe opposé.

Enfin, prenez la peine de contrôler chaque semaine le corps du cobaye et de prendre son poids. Cela vous permettra de contacter rapidement le vétérinaire lorsque vous identifierez des signes d’apparition de maladies. À titre préventif, vous pourrez déjà lui apporter certains traitements. Sachez également qu’il n’est pas conseillé d’élever votre cochon d’Inde à proximité d’un lapin. Ce dernier est porteur de bactéries, ce qui peut contaminer rapidement votre animal et le rendre malade.

L’hygiène à apporter à votre cochon d’Inde

En matière d’hygiène, il est capital de nettoyer chaque semaine l’habitat de votre cochon d’Inde. C’est un animal dont l’élevage exige un habitat sain et aéré. De ce fait, prenez le soin de débarrasser les crottes qui se trouvent dans la cage et retirez les restes de nourriture. Videz également la litière. L’idéal serait que vous disposiez de plusieurs cages. Cela vous permettrait de transférer l’animal dans une nouvelle cage lorsque vous voulez entretenir celle en cours d’utilisation. Après avoir enlevé tout ce qui se trouve dans la cage, servez-vous d’un produit antibactérien spécifique à l’animal pour la désinfection. Lavez aussi l’abreuvoir, la mangeoire et les jouets si vous en avez mis à la disposition de l’animal. Assurez-vous de bien les rincer avant de les sécher au soleil.

Une fois que la cage est sèche, déposez-y un carton ou un calendrier pour y mettre de la nouvelle litière ou de la paille. Vous pouvez également couvrir le fond de la cage d’une serviette que vous laverez et utiliserez après chaque entretien. Ajoutez ensuite tous les accessoires avant d’installer à nouveau votre cobaye. Dans le cas où vous disposeriez de plusieurs cages, vous pourrez garder celle que vous venez d’apprêter dans un endroit propre. Elle servira une prochaine fois.

Alimentation du cochon d’Inde

L’alimentation est l’un des facteurs importants à prendre en compte dans les soins à apporter à votre cochon d’Inde. L’animal étant herbivore, son alimentation devra se composer exclusivement de légumes et de fruits. Sur ce, fournissez dans un premier temps, du fourrage sous forme de foin à votre animal. Donner en grande quantité cet aliment permettra à l’animal d’avoir toujours à sa disposition de la nourriture. Cela participera aussi à son équilibre et lui procurera une sensation de bien-être.

En un deuxième temps, nourrissez régulièrement votre cobaye de légumes frais. Assurez-vous que cet aliment lui est donné tous les jours. Le cochon d’Inde a besoin d’aliments riches en vitamine C pour le maintien de son corps et c’est ce qu’apporte la consommation des fruits et légumes. Concoctez-lui par exemple des recettes de salades ou des recettes composées avec le poivron, le concombre, le céleri, la carotte, le chou et bien d’autres légumes.

Toutefois, il convient de faire attention afin de ne pas le nourrir à tous les légumes que vous trouverez sur le marché. Certains pourraient être la cause de trouble digestif et de diarrhée chez l’animal.

En un troisième temps, vous pouvez ajouter à compte-gouttes des boulettes dans les repas de votre cochon d’Inde. Il est vrai que la présence de ce complémentaire alimentaire n’est pas obligatoire. Cependant, si votre cochon d’Inde adore les boulettes, l’idéal serait que vous le lui apportiez dans ses repas. Assurez-vous de leur qualité et veillez à ce que le complément nutritionnel que vous lui donneriez soit spécifique.

Pour tout corroborer, l’alimentation journalière du cochon d’Inde doit être constituée de foins en grande quantité, des légumes frais, des fruits, et si possible de granulés. Ces derniers ont pour rôle d’éviter la constipation et l’obésité chez l’animal. N’oubliez pas d’y ajouter beaucoup d’eau propre.

Que faut-il savoir sur la santé du cochon d’Inde ?

Le cochon d’Inde peut être exposé à certaines maladies. La principale est la pneumonie ou la perte de poils. Ce mal est provoqué par une carence en vitamine C. Il peut également survenir lorsque vous exposez trop l’animal à la fumée ou à de grands courants d’air. N’ayez crainte, cette maladie peut vite être traitée. Outre le fait de trouver le cadre idéal pour l’élevage, nourrissez votre petite bête à poil de légumes et de fruits.

Une autre maladie qu’on rencontre plus chez le cochon d’Inde est la diarrhée. C’est un mal auquel il convient de trouver rapidement des solutions, car si rien n’est fait, cela pourrait causer la mort. Aujourd’hui, il existe plusieurs produits pour lutter efficacement contre ce mal. Tâchez d’abord de nourrir votre cobaye avec des aliments appropriés. Contactez ensuite votre vétérinaire et référez-vous à ses prescriptions en matière de produits à utiliser lors du traitement.

Vous connaissez à présent tout ce qu’il vous faut en matière de soins à apporter à un cochon d’Inde pour son bien-être. Vous l’aurez remarqué, c’est un animal dont l’élevage demande beaucoup d’attentions et de rigueur. Toutefois, une bonne alimentation, une bonne hygiène et un suivi régulier vous permettront d’être à l’abri des différents problèmes qui pourraient surgir.

A savoir aussi ;

Tout savoir les rongeurs de compagnie